Qu’est-ce qu’un laser vasculaire ?
Comment ça marche ?

Il s’agit d’une technique qui vise à effacer des petits vaisseaux disgracieux ou des lésions vasculaires sans endommager la peau ni les structures environnantes.

Le laser émet un faisceau lumineux dont la cible est l’hémoglobine contenue dans les vaisseaux.
L’absorption de l’énergie laser par la cible entraîne une chaleur qui se propage dans les vaisseaux et les coagule (photocoagulation) ou provoque une destruction des parois vasculaires (photothermolyse)

Ces lasers sont équipés d’un système de refroidissement qui permet de travailler avec plus de confort pour le patient (effet anti-douleur du froid) et en toute sécurité (respect de l’intégrité de la peau).

Les lasers vasculaires utilisés au cabinet sont :

  • Le laser KTP (532 nm) pour traiter les rougeurs du visage et les angiomes rubis.
  • Le laser Nd YAG (1064 nm) pour traiter les varicosités des membres inférieurs et les angiomes veineux.

Déroulement d’une séance de laser vasculaire

Avant de prendre votre décision, Docteur Fraissinet vous reçoit pour examiner votre peau, vous expliquer le traitement après avoir vérifié l’absence de contre-indication.
Un devis personnalisé vous est remis.

En début de séance, vos yeux sont protégés par des lunettes spéciales.

La séance consiste à délivrer des impacts laser en regard de la zone à traiter sur une peau parfaitement propre. La séance dure de 5 à 20 mn.

Le tir laser provoque une sensation de petit coup d’élastique avec sensation de chaleur.

Les suites

Les suites sont variables selon le type de laser utilisé et les réglages sélectionnés :

  •  Rougeur et gonflement de la zone traitée avec sensation d’échauffement pendant 2 à 3 jours.
  • Parfois des tâches violettes (purpura).
  • Rarement de fines croûtes.
  • Exceptionnellement une hyperpigmentation qui persiste sur les peaux foncées, mates ou métisses, raison pour laquelle une information préalable, une préparation éventuelle, une protection solaire par applications d’écrans 50+ vous seront conseillés dans les semaines suivant la séance.

Les résultats seront visibles dans les semaines suivantes, apparaissant progressivement.

Nombre et rythme des séances

Selon le motif de la séance :

  • Angiomes rubis, angiomes veineux : 1 à 2 séances à 1 à 2 mois d’intervalle
  • Érythrose, couperose, varicosités : 2 à 4 séances à 1 à 2 mois d’intervalle.

Les séances de laser vasculaire ne peuvent pas être réalisées sur une peau exposée au soleil et n’ont donc jamais lieu l’été.

Avant et après la séance, une photo-protection rigoureuse par écran solaire 50+ est indispensable.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles

9 votes
Moyennes : 4,89 sur 5
Loading...