Le détatouage au masculin

Nous avons tous dans notre entourage une personne tatouée, peut-être l’êtes-vous vous-même ? Si la plupart du temps cette décision s’est avérée satisfaisante, ce n’est malheureusement pas le cas pour tout le monde. Une erreur de jeunesse, une plaisanterie, la rencontre d’un tatoueur expérimenté, ou encore un simple changement d’envie peuvent nous faire regretter le résultat du tatouage.

Bonne nouvelle, il est possible de « revenir en arrière » ! En effet, parmi plusieurs alternatives, le détatouage au laser est la plus connue, reconnue la plus efficace pour retirer un tatouage professionnel, plus ancré dans le derme. Dans quelles conditions, à quel prix, comment cela fonctionne-t-il ? Voici les réponses à toutes vos questions !

Fonctionnement du détatouage au laser

Le détatouage au laser fonctionne par impacts photo mécaniques, dont la durée sera de l’ordre de la nanoseconde ou même de la picoseconde suivant le laser utilisé, provoquant la fragmentation des gouttes d’encre dans la peau tout en les réduisant jusqu’à ce que ces fragments atteignent la taille de 5 ou 10 μ (microns), pour être ensuite résorbés par l’organisme à l’aide de cellules macrophages. Vulgarisons le phénomène : ces cellules macrophages vont, comme leur nom l’indique, « manger » cette poussière d’encre pour ensuite l’éliminer progressivement et nettoyer l’organisme au fil des séances et au fil des mois.

Certains effets sont immédiatement – et temporairement – visibles dès l’arrêt du laser. Votre tatouage se trouvera flouté, revêtant parfois un aspect blanchâtre, effet étant seulement dû au gaz libéré par le laser lors de l’intervention. Il faudra cependant plusieurs séances afin que le tatouage soit réellement plus terne et moins visible. Il est normal qu’aucune différence ne soit visible à l’issue de ces premières impulsions, soyez tout de même rassurés, le tatouage s’effacera au fil des interventions, tandis que votre peau retrouvera sa couleur naturelle dans la très grande majorité des cas.

Comment se préparer ?

Le Dr Béatrice Fraissinet vous recevra en consultation pour vous expliquer la technique et les précautions à prendre. Elle examinera votre tatouage, s’assurera de l’absence de contre-indication au laser et vous remettra un devis personnalisé.
Le détatouage professionnel provoque une douleur avec sensation de coups répétés. Néanmoins, comme toute donnée subjective, la douleur dépendra du seuil de tolérance de chacun. Le Dr Fraissinet vous conseillera d’appliquer une crème anesthésiante une à deux heures avant la séance.

Déroulement de la séance

Les lunettes spéciales vous protègeront du rayonnement laser.
Les impacts laser recouvriront la totalité de votre tatouage à chaque séance.
Plusieurs séances seront nécessaires à 8 semaines d’intervalle.

Les suites

Des rougeurs localisées sur la zone détatouée, ainsi qu’une sensation de chaleur peuvent se manifester et disparaître au bout de quelques heures. L’intervention peut également provoquer des cloques ou croûtes qu’il ne faudra surtout pas manipuler mais sur lesquelles l’application d’une crème réparatrice – qui vous sera systématiquement proposée dans le but d’aider la cicatrisation – sera nécessaire.
Plus rarement, une hypo ou hyper pigmentation pourra être observée. En général, elle est réversible.
Très exceptionnellement des cicatrices sont possibles.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles

4 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...